Projets

← Retour

Charge passive

Charge passive de 800W pour tester amplificateurs et alimentations

Introduction

La charge passive consiste en un assemblage de 16 résistances de 50W, commutées par 3 relais, afin d'obtenir soit une charge de 800W sous 4, 10 ou 16 ohms, ou deux charges de 400W de 2x2 ohms, 2x8 ohms, 2 et 8 ohms.

Matériel

  • 3 Relais Finder 2RT 12V 40.52.7.012.0000  (351-572)
  • 16 Résistances de puissance 50W 1ohm Arcol (166-4158)
  • 1 Commutateur rotatif 2 circuits 6 positions (320-685)
  • 4 Radiateurs pour les résistances (surface minimale 7x9cm).
  • 2 ventilateurs
  • Alimentation 12V 2A ou transformateur + condensateur + pont (voir ci-dessous)

Fonctionnement

schéma charge passive

Alimentation

L'alimentation est ultra-simple, en effet, il n'y a que des composants électro-mécaniques (les relais et les ventilateurs) à alimenter, il n'y a donc pas besoin d'une tension très lisse et stable. Il y a donc le strict minimum, un transformateur 230V/9V 14VA, muni d'un pont de redressement 5A et d'un condensateur de 2200uF/25V. Assez de puissance pour alimenter les deux ventilateurs (0,25A chaque) et les 3 relais (0.05A chaque). La tension de sortie est d'environ 13V après redressement ce qui est correct pour les relais et les ventilateurs.

Commutation

La commutation est basée sur un jeu de relais et de diodes, et a été reprise de l'article d'Electronique pratique 338 (voir fin de page). Il s'agit de commuter avec les 3 relais les 4 groupes de résistances afin d'obtenir les combinaisons de résistance désirées.

Réalisation

Les résistances, sont regroupées par 4 et sont vissées sur le radiateur (préalablement percé et taraudé) à l'aide de vis de 3mm. La semelle des résistance est recouverte de pâte thermique avant dêtre vissées. Elles sont ensuite soudées en série par 4 avec du câble rigide torsadé.

 

Le commutateur rotatif est soudé sur le pcb (couper les oeuillets aux extrémités des broches), et les leds sont soudées au niveau de l'écrou du commutateur afin qu'elles se placent dans les supports fixés à la face avant. Les deux cartes de commande sont réliées à l'aide d'un câble molex à 7 broches.

Les strap sont réalisés avec du fil de cuivre rigide de forte section et les résistances sont reliées à l'aide de câble souple directement soudé sur le PCB pour éviter les mauvais contacts.

Les pistes qui relient les relais aux sorties et aux résistances de puissances sont enrichies en étain afin d'en augmenter la section et éviter un échauffement même si le boîtier est ventilé. En effet, jusqu'à 800W peuvent circuler dans une seule piste.

Liens et sources :

Archive des fichiers et typons du projet

Lien vers l'article qui a inspiré le montage

 

 

About

Le blog d'un passionné d'info et d'électronique. A propos de moi

Newsletter

Si vous souhaitez être avertis des nouveaux articles sur le site

Recent NEWS

Sortie du Raspberry Pi 4
Une nouvelle version gonflée en performances

Plusieurs modules avec même adresse I2C sur Raspberry Pi
Connecter plusieurs modules ayant une même adresse I2C

L'effet conducteur des résidus de flux de soudure
Les effets indésirables des résidus flux sur les circuits imprimés

Contact

SHFNET
Contact
shfnet.fr

Stay Connected

© SHFNET, 2019
Logo SHFNET